Skip links

Le concept de la surélévation

La crise du logement

Pourquoi la surélévation ?

La surélévation est partie d’un constat simple. Tout le monde souhaite vivre dans le centre des grandes villes, mais l’espace est limité…
Seulement voilà, saviez-vous que 9% des immeubles parisiens peuvent être surélevés ?
C’est un début de solution pour la crise du logement. La surélévation, c’est la possibilité de créer de nouvelles habitations en peu de temps, et à des tarifs avantageux.
Mais ce n’est pas tout ! Faites de vos toits une véritable ressource !

Ils peuvent avoir un fort impact écologique. On pense beaucoup à la végétalisation des toits, une tendance montante pour remédier à la grisaille et dépolluer la ville. Une autre possibilité est l’installation de panneaux solaires. Cela permet aux copropriétaires de réaliser des économies significatives et de bénéficier d’une indépendance énergétique. Et pour cause, l’énergie produite par les panneaux alimente directement les appartements !

Contactez-nous
Coreal Surélévation immeubles paris
Coreal Surélévation immeubles paris
Les toits

De nouveaux lieux de vie

Les toits peuvent fournir un nouvel espace de vie commun aux habitants de l’immeuble. On peut imaginer un toit-terrasse, des jardins potagers ou non, des gymnases et même des services de proximité. Cela n’a rien d’une utopie puisque la cap a déjà été franchi de l’autre côté de l’Atlantique. A New York, il y a une véritable vie sur les toits. On a installé des expositions, des potagers et même des cinéma au sommet des immeubles. Ces espaces constituent pour les New-Yorkais un havre de paix, loin de la circulation. 

Encore peu répandue, la surélévation a pourtant tout pour séduire les copropriétés.

Surélever mon immeuble

Envie de prendre de la hauteur ?

Surélever mon immeuble
Plusieurs avantages

Pourquoi surélever mon immeuble ?

COREAL propose aux copropriétés des solutions de surélévation clé en main. Pour toute surélévation, nous proposons à la copropriété des prestations annexes tels que le ravalement de façade ou des parties communes.

En savoir plus
Une tradition française

La surélévation n’est pas un phénomène récent

La surélévation comme solution au problème de logement existe depuis le début de XVIIème siècle et c’est elle qui donne son identité si particulière au paysage urbain parisien. Saviez-vous que la quasi-totalité des bâtiments de l’île Saint-Louis a connu une surélévation ? 

Toutefois, un désamour s’est fait sentir pour cette pratique lors de la grande période de construction haussmannienne. En effet, le dernier étage indiquait un niveau social faible, il était l’étage des « chambres de bonnes ». A l’époque, l’étage noble était le deuxième.

A partir de 1880, la tendance s’inverse avec la généralisation des ascenseurs qui rend les étages supérieurs bien plus accessibles. On réalise donc leurs avantages avec un éloignement des nuisances de la rue, une meilleure luminosité ainsi qu’une plus belle vue.

Contactez-nous
Les temps modernes

De nouvelles opportunités

En 1902, on assouplit les règlementations ce qui engrange un vaste mouvement de constructions en surélévation. Après la seconde guerre mondiale, le phénomène va connaître un ralentissement suite à des réglementations plus strictes. 

Il faudra attendre les années 2000 pour que la surélévation soit remise au goût du jour grâce à un certain nombre de mesures favorables

Tout d’abord, en 2009, la loi Boutin a supprimé le droit de véto des copropriétaires du dernier étage. Ensuite, probablement la plus importante, en 2014, la loi ALUR de Cécile Duflot a instauré la suppression du Coefficient d’Occupation des Sols (COS) qui était de 3m² de surface lancer pour 1m² de terrain au sol à Paris. Elle permet également à 2/3 d’une copropriété de prendre la décision dans la vente d’un toit à surélever. Enfin, la même année, la maire de Paris a changé le Plan Local d’Urbanisme (PLU) afin d’autoriser des constructions plus hautes.

Face au manque cruel de logement et des prix exorbitants de l’immobilier à Paris, la surélévation redevient donc une tendance porteuse.

Contactez-nous